Social et Collaboratif

Comment faire ralentir les automobilistes sur les routes ?

Depuis des années maintenant, la sécurité routière est au cœur des préoccupations des collectivités. C’est la raison pour laquelle, elles mettent régulièrement en place des dispositifs de prévention et de sensibilisation auprès des automobilistes. Et dernièrement, elles ont su s’équiper dans du mobilier urbain spécialisé et capable de faire ralentir les usagers dans des zones à risques. 

Le défi de la sécurité routière 

En France, il faut savoir que tous les jours, 10 personnes trouvent la mort dans un accident de la route. Rien que l’année dernière, on compte 3400 décès et plus de 72 000 personnes blessées. Plus que jamais, la sécurité routière est donc au cœur des préoccupations des collectivités qui mettent en place différents dispositifs pour faire ralentir les automobilistes. Évidemment, on pense aux radars, aux contrôles de routine ou encore, au passage à la limitation à 80 km/h sur les nationales. 

Mais dans les zones à risques, proches des écoles et des établissements sportifs, elles ont également su mettre en place du mobilier urbain spécialisé. Par exemple, on pense au coussin berlinois, un ralentisseur qui limitera le flux des voitures tout en laissant passer ingénieusement les deux-roues ainsi que les bus. Issu de matériaux recyclables, c’est un produit qu’il est possible d’acquérir au meilleur prix, ce qui arrange d’autant le budget des petites communes.  

La sécurisation des piétons 

Au-delà des grands axes et des autoroutes, les collectivités doivent également être vigilantes du côté des piétons. C’est ainsi que récemment, nombreuses sont les communes à avoir mis en place un centre-ville exclusivement réservé aux piétons en dégageant le maximum de véhicules en périphérie. Ainsi, elles proposent des déplacements par transport en commun pour désengorger les gros axes et surtout, limiter le risque d’accident. C’est également une manière de pouvoir lutter contre le réchauffement climatique en limitant les gaz à effet de serre

Quant à certaines zones à 30km/h, elles mettent également en place une politique de sensibilisation des automobilistes avec par exemple, le radar pédagogique. Avec la vitesse qui s’affiche en vert ou en rouge et en fonction du dépassement, le conducteur sera immédiatement averti du risque potentiel qu’il fait encourir aux piétons ce qui l’encouragera d’autant à lever le pied.