Rénovation

Comment isoler acoustiquement une cloison ?

Dans un immeuble ou une maison de particulier, la bonne cohabitation tient souvent seulement à l’isolation phonique des logements. Pouvoir vivre sans s’inquiéter de gêner les autres et ne pas avoir à supporter les bruits de la vie de ses voisins sont des conditions importantes à la bonne cohabitation. Heureusement, même des murs fins mal isolés peuvent être facilement améliorés grâce à certaines solutions très accessibles.

cloison isolation phonique

Isoler un mur pour ne plus entendre ses voisins

Le bruit est souvent à l’origine de nombreux conflits de voisinage. Une télévision placée devant un mur mitoyen chez un voisin cinéphile qui aime monter le son peut rapidement rendre la vie infernale. S’il est toujours conseillé d’essayer de régler poliment ce genre de problème en demandant aux voisins de faire des efforts, il faut être raisonnable et comprendre que chacun a le droit de jouir de son logement comme il l’entend.

Dans ce cas-là, il peut être très utile d’isoler acoustiquement les murs que l’on partage avec ses voisins. Certaines solutions permettent de diminuer les nuisances de 15 dB. Il est possible d’utiliser de la laine de verre ou un isolant phonique mural mince. L’avantage de la seconde option, c’est qu’elle demande peu de travaux et n’exige pas d’épaissir excessivement les murs.

Isoler ses murs pour faire du bruit chez soi

D’un autre côté, il arrive également que l’on soit du genre à aimer faire du bruit et à ne pas vouloir se fâcher avec ses voisins. C’est le cas de certains amateurs de musique ou de musiciens passionnés de batterie, de saxophones, etc. Un isolant acoustique doit alors impérativement être posé pour vous permettre de jouer aussi longtemps que vous le souhaitez sans rendre fou tout l’immeuble.

L’avantage, c’est que ce genre d’isolant se pose à l’intérieur de la pièce où vous faites de la musique. C’est une mousse épaisse avec d’importants reliefs qui la font ressembler à des boîtes d’œufs. En la posant sur les murs, vous lui permettez de capturer le son qui rebondit sur les excroissances en mousse et n’atteint donc jamais l’appartement du voisin.

N’oubliez pas le sol

Généralement, votre voisin du dessus ne se plaint pas de vous. Effectivement, le son a beaucoup plus tendance à descendre qu’à monter. Votre voisin du dessous, en revanche, vous entendra beaucoup plus. Dans certains vieux immeubles, il entendra toutes vos allées et venues, mais aussi vos conversations si vous avez une voix grave.

Il ne faut donc pas oublier de faire attention à ses voisins des autres étages. Il existe des solutions acoustiques qu’il est possible de mettre sous un parquet flottant et qui fonctionnent très bien. Sinon, le simple fait de poser des tapis épais suffit souvent à diminuer considérablement l’impact de votre vie quotidienne sur les bruits que perçoivent vos voisins du dessous.