Immobilier

Construire dans le nord de la France : quelles sont les étapes clés ?

Délaissé pendant des dizaines d’années, le nord de la France redevient une région de choix pour les futurs propriétaires. Bénéficiant d’une proximité avec la région parisienne tout en proposant des prix beaucoup plus avantageux, de plus en plus de personnes viennent s’y installer. La région conserve aussi un patrimoine architectural et culturel unique issu de l’exploitation minière. Situé dans un faisceau de plusieurs capitales européennes, comme Bruxelles ou Amsterdam, le Nord s’impose de plus en plus comme un pôle économique et touristique à l’échelle européenne. Pour préparer votre projet d’habitation, il est important de connaître quelques prérequis administratifs afin d’obtenir la maison de vos rêves. Découvrez alors à travers cet articles ces prérequis dont vous aurez besoin pour concrétiser votre projet dans les meilleurs délais.

Comment choisir sa commune en fonction du Plan Local d’Urbanisme (PLU)

Propre à chaque commune de France, le plan local d’urbanisme identifie les zones constructibles ainsi que les styles architecturaux des bâtiments. Il identifie aussi les terrains qui pourront être constructibles à l’avenir, ce qui est nécessaire de connaître si vous souhaitez construire des extensions plus tard. Il est très important de s’assurer que les plans de la future maison correspondent bien aux exigences du PLU. Très complexe, ce document nécessite une certaine expertise afin d’être bien compris. Il convient de noter qu’un cabinet d’experts, tel que maison-eureka.fr, vous accompagnera dans les étapes les plus délicates dans tout le nord de la France.

Le permis de construire

Afin de pouvoir commencer les travaux, il vous faudra obtenir auprès de la mairie le permis de construire. Pour que celle-ci autorise la construction, il est important de souligner que vous devrez présenter une demande rassemblant le plan du terrain ainsi que les aménagements qui y seront nécessaires, le plan du bâtiment avec ses dimensions… Il convient de souligner que pour les habitations de plus de 150 mètres carrés, il faudra vous rapprocher d’un architecte qui, accompagné des constructeurs, constituera cette demande pour vous.

Pour les terrains non viabilisés, le certificat d’urbanisme

Afin de raccorder votre domicile aux différents réseaux urbains, c’est-à-dire l’électricité, l’eau, le rejet des eaux usées, et le gaz, il est évidemment nécessaire de connaître les accès à ces réseaux. Si votre terrain n’est pas viabilisé, autrement dit qu’il n’est pas raccordé aux réseaux existants il vous faudra demander, là encore auprès de la mairie, un certificat d’urbanisme. Il vous renseignera sur les taxes, les accès aux réseaux communs et les limitations administratives au droit de propriété. Ce n’est que lorsque vous aurez obtenu ce document que vous pourrez commencer les travaux de VRD (Voirie et Réseaux Divers), et par la suite les premières fondations de votre future maison.

Obtenir tous ces documents n’est pas chose aisée, et prend généralement du temps. Mais en vous entourant de professionnels, et une fois tous ces documents en poche, vous allez pouvoir commencer les travaux sans encombre, et votre rêve de devenir propriétaire va enfin devenir réalité !