Innovation habitat

Logement humide : l’isolation est obligatoire

Une remontée d'humidité par le sol dans une maison peut causer de nombreux dégâts. Lorsque certaines traces apparaissent, il est temps d'agir. En cas de doute, il ne faut pas hésiter à demander l'avis d'un professionnel. Une odeur fétide, un papier peint qui se décolle, les traces noires dans les angles, des auréoles sur les murs… Ce sont les symptômes d'une humidité dans l'habitation. Il est alors nécessaire de savoir d'ou vient le problème avant d'envisager les travaux pour y remédier.

Lutter contre l'humidité de la cave

Une maison doit être humide, mais le taux doit être compris entre 30 et 50%, au-delà et en dessous, il est fortement conseillé de réagir au plus tôt. Les effets de l'humidité sur la santé sont réels : allergies respiratoires, cutanées, effets toxiques (diarrhées, vomissements, maux de tête, fatigue, perte de cheveux…). La cave est l'une des pièces de la maison avec la salle de bain qui est le plus sujette au problème d'humidité. Les principaux désordres sont principalement, les remontées capillaires qui imbibent les murs, des infiltrations d'eau dues à une mauvaise évacuation contenue dans le sol. La cave est un espace pratique où l'on peut entreposer de nombreuses affaires. Si l'on est confronté à une humidité, elle deviendra inutilisable pour le stockage.

Il y a différents moyens d'assécher une cave

Si ce n'est qu'une question d'infiltration des eaux de pluie par une fenêtre, une lucarne, il faudra simplement changer celle-ci en fonction de votre budget et le problème devrait être réglé rapidement. Si la cause est plus compliquée comme des infiltrations par le sol, des fissures, deux méthodes sont souvent appliquées : l'étanchéité et le drainage. Pour le premier cas, le sol ainsi que les murs sont traités avec une couche de ciment imperméable. Une solution moins coûteuse concerne le drainage. C'est un système ingénieux qui conduit l'eau vers un réseau de conduite et de pompes.