Tourisme

Un voyage de développement personnel en Asie du Sud-Est

Organiser un voyage en Asie du Sud-Est en solo peut être décourageant. Parfois, il n’est pas toujours n’est pas toujours facile de convaincre quelqu’un de prendre de longues vacances et de se joindre à vous pour un voyage en Asie du Sud-Est. Cependant, un voyage en solo peut être exaltant, instructif et incroyablement gratifiant. Il constitue également un excellent outil de développement personnel.

Si vous êtes à la recherche d’une pour votre premier voyage de développement personnel en solo, je ne vois pas de meilleur endroit que l’Asie du Sud-Est.

L’Asie du Sud-Est est facile à parcourir avec un budget limité, il y a beaucoup d’autres voyageurs à rencontrer et c’est assez sûr. Vous n’êtes toujours pas convaincu ? Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez envisager un voyage de développement personnel en Asie du Sud-Est pour votre prochain circuit en solo, surtout si vous êtes une femme.

Pourquoi faire un voyage de développement personnel en Asie du Sud-Est ?

C’est facile pour le budget

L’un des inconvénients du voyage de développement personnel en solo est qu’il a tendance à être plus cher. Par exemple, vous n’avez personne avec qui partager le coût d’une chambre d’hôtel ou d’une course en taxi. Mais par rapport au monde occidental, l’Asie du Sud-Est est bon marché.

En fonction de votre style de voyage, vous devriez pouvoir vivre avec 20-30 USD par jour. Mieux encore, si vous prévoyez de rester dans une ville pendant au moins un mois, vous pouvez louer un appartement à un prix extrêmement bas.

C’est facile de se déplacer

En Asie du Sud-Est, vous pouvez emprunter les transports publics pour presque toutes les destinations. Non seulement ils sont largement disponibles mais aussi très confortables. La plupart des bus sont climatisés et si vous prenez un bus de nuit, des bus couchettes sont disponibles.

Lorsque vous achetez votre billet dans une agence de voyage, vous avez l’avantage que la compagnie de bus viendra vous chercher à votre hôtel 30 minutes avant le départ. Vous n’avez donc pas à prendre un taxi ou à porter vos bagages jusqu’à la gare routière.

Les touristes abondent

À moins que vous ne fassiez vraiment l’effort de sortir des sentiers battus ou de vous aventurer dans une ville inconnue, vous verrez des touristes partout. C’est un grand avantage pour un voyage de développement personnel surtout si c’est votre première fois. Vous ne devriez pas avoir de problème à rencontrer d’autres voyageurs à votre hébergement ou en ville.

Non seulement il est agréable de se faire des amis mais vous êtes également susceptible de rencontrer d’autres voyageurs qui vous rejoindront pour faire du tourisme, pour dîner ou boire un verre le soir.

Je pense qu’il faut également noter le stéréotype des touristes que l’on peut trouver en Asie du Sud-Est. En général, les touristes qui se rendent en Asie du Sud-Est sont plus sociables et ont une attitude plus amicale et plus festive.

Des habitants sympathiques et des cultures uniques

Si vous souhaitez vraiment vous immerger dans un endroit complètement différent, l’Asie du Sud-Est ne vous décevra pas. Vous y trouverez des plats alléchants et des habitants parmi les plus accueillants du monde. Peu importe que vous entriez en contact avec un habitant qui ne connaît pas votre langue, il essaiera généralement de communiquer avec vous.

Vous n’aurez pas à faire trop d’efforts si votre objectif est de vous immerger dans la culture, et si vous demandez à un local de vous parler d’une cérémonie ou d’un événement, il y a de fortes chances que vous soyez invité à y participer (même les mariages).

Que voir lors d’un voyage de développement personnel en Asie du Sud-Est ?

Parmi les voyages de développement personnel que vous pouvez effectuer en Asie du Sud-Est, vous pourrez visiter :

Le temple d’Angkor au Cambodge

Sans aucun doute l’un des joyaux du continent asiatique. La ville sacrée et la région archéologique d’Angkor étaient la capitale et l’épicentre culturel, social et politique de l’Empire khmer, l’un des plus importants de l’histoire de l’Asie. C’était aussi l’un des empires les plus durables, régnant sur la région pendant six siècles, du 9e au 15e.

Le complexe archéologique est composé d’environ 1000 temples, et comme je l’ai déjà dit, tous, à l’exception d’Angkor Wat, ont été abandonnés par l’homme pendant des siècles, pendant lesquels la nature a fait son chemin…

Sabah et Sarawak à Bornéo en Malaisie

Bornéo est la troisième plus grande île du monde, derrière le Groenland et la Nouvelle-Guinée (juste à côté), et se compose de trois pays :

– La Malaisie qui occupe la partie nord, un tiers de l’île totale.

– L’Indonésie, qui possède les 2/3 de Bornéo (la région connue sous le nom de Kalimantan).

– Brunei, la région la plus riche et la plus petite de l’île, connue surtout pour le sultan qui règne sur le pays.

Pour les amoureux de la nature et les photographes, c’est un lieu incontournable, les animaux et la végétation sont à couper le souffle. Dans les parcs nationaux situés près de la ville de Kuching, dans l’État du Sarawak, vous pouvez tout voir, des singes à nez retroussé aux serpents, en passant par les crocodiles, les mangroves et les arbres gigantesques.