Tourisme

La Colombie à découvrir pour sa biodiversité et ses autres trésors

Depuis que les conflits intérieurs et la guérilla des narcotrafiquants se sont bien calmés par rapport aux années 80-90 et la signature de l’accord de paix entre le gouvernement et les FARC, la Colombie ne cesse de s’ouvrir au tourisme et le nombre de visiteurs augmente d’années en années.

Mais qu’est ce qui attire autant les touristes du monde entier ? Ses paysages andins, ses forêts, ses côtes et plages paradisiaques ou ses écosystèmes uniques ?

La Colombie pour sa biodiversité

La Colombie compte plus de 56 000 espèces d’animaux et de plantes différentes. Ce pays est classé 2ème parmi les pays ayant une biodiversité les plus riches du monde. Ceci s’explique par sa géographie qui comporte des côtes pacifiques, des côtes caraïbes, une forêt amazonienne qui couvre 35% du territoire, des déserts et 3 cordillères des Andes qui traversent tout le pays !

C’est cet environnement unique qui est à l’origine d’une des plus grandes diversités d’animaux au monde et d’une flore unique. Plus de 1 800 espèces d’oiseaux, plus de 456 espèces de mammifères et un grand nombre d’insectes, de reptiles et d’animaux marins peuplent la Colombie.

C’est ce qui attire les amoureux d’une nature restée encore sauvage et préservée.

La Colombie pour ses parcs nationaux et ses côtes

Un circuit de 3 semaines en Colombie permet déjà de profiter d’une grande diversité géographique et de paysages très différents. Les touristes pourront ainsi profiter de nombreuses activités aux quatre coins du pays : observation des baleines dans le Pacifique, surf et kitesurf dans les Caraïbes, ski nautique, rafting, plongée, escalade, randonnée à cheval dans les montagnes, trekking, randonnées dans les vallées, dans l’Amazonie…

La Colombie pour ses peuples et sa culture indigène

De nombreux peuples indigènes vivent encore en Colombie. Ses peuples qui ont leur propre culture vivent de manière traditionnelle. Ils sont aux quatre coins de la Colombie : sur la côte pacifique, dans la forêt amazonienne et dans la Sierra Nevada sur la côte Caraïbes. Le peuple de la Cienaga Grande de Magdalena qui vit dans des villages lacustres encore éloignés de la civilisation sait accueillir les touristes avec simplicité et beaucoup de gentillesse.

Ils s’efforcent de préserver leurs traditions notamment les Kogis qui vénèrent la nature et se protègent du monde moderne en restant isolés dans les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta.

La Colombie pour son climat

La proximité de la Colombie avec l’équateur confère au pays un climat tropical tout au long de l’année sur la majorité du pays. Sur les côtes, les températures sont toujours autour de 30 °C sans véritables saisons. Et, plus l’altitude est élevée, plus la température moyenne est froide. Par exemple, Bogotá qui est à 2 644 m aura une température moyenne toute l’année de 18 °C.

La Colombie pour son patrimoine historique et culturel

L’histoire de la Colombie remonte à plusieurs siècles, avec l’implantation de communautés autochtones précolombiennes dans tout le pays. Mais ce qui a le plus marqué la Colombie durant le siècle dernier c’est la domination des narco trafiquants et la guerre civile qui a déchiré le pays jusqu’à la signature récente de l’accord de paix.

Aujourd’hui, les touristes sont curieux de découvrir ce passé et la façon dont les Colombiens ont réussi à surmonter ces violences. Ils visitent notamment à Medellin La Comuna 13, quartier qui symbolise bien toute cette partie de l’histoire de la Colombie et tout l’espoir qui renaît de ses quartiers défavorisés.