Rénovation

Les nouvelles solutions de chauffage à la mode

A l’heure où l’économie d’énergie est devenu une priorité nationale et mondiale, il est important de trouver des alternatives à la consommation d’énergie classique. Si on connaissait déjà la pompe à chaleur ou encore la chaudière à énergie solaire, de nouveaux modèles ont vu le jour ces dernières années. Et dans ce panorama, un produit semble se démarquer : le poil à granulés. Focus sur une des nouvelles tendances pour chauffer son intérieur.

Le poil à granulés

Calqué sur le principe de la chaudière à bois, le poêle à granulés est particulièrement efficace pour assurer le chauffage de son logement. Pour information, le granulé en question est composé de sciures de bois particulièrement combustible. Plus adapté aux petits appartements, il peut se présenter comme un chauffage d’appoint lorsque la température baisse significativement. Outre ses performances en matière de chauffage, le poêle à granulés rappelle l’esprit « tous autour du feu » qui amène davantage de convivialité. Néanmoins, l’installation de ce type de solution nécessite de faire appel à un professionnel. Et attention aux mauvaises surprises…

Faire appel aux entreprises spécialisées

Si cela peut paraitre évident, il est préférable de le préciser d’entrée. Pour profiter des avantages d’une installation de poêle à granulés sur la région de Poitiers, il est impératif de contacter une entreprise spécialisée. N’hésitez pas à vérifier les références des prestataires ciblés et jetez un œil sur les avis des anciens clients pour vous faire une idée plus précise. Enfin, ne négligez pas l’étape du devis car ce dernier est la clé pour maitriser les couts et les conditions d’installation de votre future solution en matière de chauffage à domicile. Contrairement aux idées reçues, le montant global pour ce type de produits n’est pas exorbitant. Quand on sait que certains crédits d’impôt peuvent financer ce type d’installation, on se dit qu’il est vraiment temps de changer la façon de chauffer son intérieur.