Financement

Pourquoi est-ce le bon moment pour investir dans l’immobilier locatif ?

Investir dans l’immobilier locatif est un projet partagé par 13% des français en 2018 contre 7% en 2017, selon un sondage réalisé début janvier par CSA. Pourquoi un tel engouement, et est-ce vraiment l’investissement à mettre en place cette année ?

Les déductions fiscales

Est-il déjà l’heure de calculer ma capacité d’emprunt ? Plus attractive que la loi Duflot, la loi Pinel, reconduite en 2018, vous permet de bénéficier d’une réduction d’impôt significative pour la construction d’un logement neuf, jusqu’à 21% dans la limite de 63 000 €. Le bien doit se situer dans une zone tendue (A, A bis ou B1) et être loué sous conditions de revenus. La durée minimale de l’engagement de location est de 6 à 12 ans et le loyer mensuel ne doit pas dépasser certains plafonds, revu à la hausse cette année.

Grâce à la loi Censi-Bouvard et au statut de loueur meublé non professionnel (LMNP) vous pouvez bénéficier d’un dispositif de défiscalisation très avantageux car non seulement vous réduisez vos impôts mais vous récupérez également la TVA. Cette mesure prendra fin le 31 décembre 2018.

Photo aérienne des toits de Paris

La faiblesse des autres investissements

Si vous avez de l’épargne, vous savez qu’il faut l’investir. Mais peu de placements ont un rendement intéressant et un risque minimum. Les obligations d’Etat sur 10 ans (OAT) rapportent environ 0,80% quand les meilleurs rendements des assurances-vie en euros ne dépassent pas les 2,40%.

L’immobilier locatif bénéficie quant à lui d’un rendement compris entre 2% et 7%, voire plus dans certains cas. Ce n’est pas le seul avantage: toutes les années passées par votre locataire à payer les loyers rembourseront votre crédit et diminueront d’autant, intérêts exclus, le capital restant dû. De plus, entre-temps, le marché de l’immobilier continuera certainement de grimper, ce qui multipliera votre plus-value en cas de revente.

Les taux d’intérêt au plus bas

S’il y a une seule raison pour laquelle il faut investir dans l’immobilier en 2018, c’est celle-là. Avec des taux d’intérêt autour de 1,50% sur 20 ans, le pouvoir d’achat immobilier des français est historiquement fort. Dans ces conditions, le loyer de votre locataire a beaucoup plus de chances de couvrir votre crédit, vous serez donc rentable immédiatement.

Ces faibles taux d’intérêt permettent également à certains foyers d’accéder tout simplement à la propriété. Après avoir calculé votre capacité d’emprunt, vous serez peut-être étonné de pouvoir acquérir un studio ou même un petit T2 dans une zone à forte demande locative.

En conclusion, tous les voyants sont au vert pour cette année 2018 et nous ne savons pas exactement quand cela va s’inverser. Ce qui est sûr, c’est qu’aujourd’hui ils le sont. Nos enfants nous envieront sûrement cette époque bénie réunissant l’argent pas cher prêté par des banques volontaires accompagnées par un gouvernement généreux fiscalement. C’est clairement le moment d’en profiter.